Le mardi 11 octobre à 20h30. Centre Léo Lagrange Entrée libre
« Joseph l’insoumis » de Caroline Glorion avec Jacques WEBER et Anouk GRINBERG.
A travers ce film, c’est une partie de la vie de Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, qui nous est racontée. La vie d’un prêtre qui, dans les années 50, décide de s’installer avec les familles d’un bidonville.
Soirée proposée dans le cadre de la Journée mondiale du refus de la misère.

Cette fiction, inspirée d’une période de la vie de Joseph Wrésinski, se situe au début des années 1960 dans le bidonville de Noisy le Grand, en région parisienne. Elle met en scène ce qui anime les personnages, leurs contradictions, sentiments, espoirs et souffrances.

Les convictions du Père Joseph passent moins par les mots que par le tragique ou le romanesque des situations et des rencontrées.

Résumé :  » Début des années 60, un bidonville aux portes de Paris. Une poignée de familles survivent sous des abris de fortune, dans une misère effroyable et une violence quotidienne. Un homme, le Père Joseph Wrésinski, décide de s’installer au milieu de ceux qu’il appelle « son peuple ». Parmi ces familles, celle de Jacques. Sa vie va être transformée par sa rencontre avec le Père Joseph. La sienne, mais aussi la vie de ceux qui vont rejoindre le combat de ce curé révolutionnaire. Un combat contre l’assistance et la charité qui, dit-il, enfoncent les pauvres dans l’indignité. »

 

La projection sera suivie d’un temps de partage d’impressions et de questions réponses, en présence de Bernard Järling militant d’ATD quart monde, réfugié en 1955 au » camp des sans-logis » de Noisy.
Bernard pourra partager son expérience et la force du combat contre la misère et pour la dignité de l’homme, auprès du Père Joseph.
Bernard Jârling est auteur du livre « Pierre d’Homme ».

 Cette soirée est donnée en introduction de la Journée mondiale du refus de la misère, qui se déroule le 17 octobre après-midi également au centre, avec des animations proposées par différentes associations ou partenaires.